• Daniel Charneux

Les bosses wihérisiennes 2020 comme si vous y étiez !


Les 6e Bosses whiérisiennes

Dimanche 26 janvier 2020, c’est la rentrée ! Rendez-vous dans la grande salle de l’école communale de Wihéries pour la première du challenge. De deux challenges, même : celui du Haut-Pays et celui du Val de Sambre.


Le départ est donné sur la place du Jeu de Balle. Le peloton s’élance rue Ferrer, prend bientôt à gauche la rue Jean Volders, puis descend, encore à gauche, la rue des Vivroeulx avant d’avaler la première bosse dès le premier kilomètre, l’ascension de la rue Nacfer. Virage à droite – ouf, ça descend d’abord rue des Chênes puis, à gauche à la fourche (ah, ces pavés !) – vers l’ancienne gare de Wihéries. Fin des pavés, nous rejoignons le RAVeL peu avant le km 3.


Un kilomètre de RAVeL bien plat puis, tout de suite après un bref passage par la rue de la Grande Veine, la montée, sur la droite, en bordure du bois de Cocars, vers la bien nommée rue de Là-Haut. Un passage souvent boueux (pas trop en ce moment).


Le quatrième kilomètre se profile déjà en bas de la belle descente qui mène au pont du chemin de fer. Les participants à l’épreuve courte filent tout droit vers Wihéries (troisième terrible bosse, la rue du Coin du Bois) tandis que les amateurs de versions longues prennent à gauche le chemin de terre (ou le mur) qui les conduit à la route Dour-Wihéries (avenue Victor Régnart). C’est la principale difficulté de la journée. Certains téméraires, partis beaucoup trop vite, seront contraints de passer en mode marche.


Le cinquième kilomètre est atteint en haut. On vire à droite vers Wihéries pour une belle portion plate qui permet de reprendre du rythme avant d’entrer dans le village par la rue du Quesnoy. À gauche toute : encore une bosse ! Rue Basse (c’est vrai ?), à droite rue du Fally, à gauche rue des Chênes… Vous atteignez, à l’autre bout du village, un secteur de mauvais pavés, en pleins champs, où le vent risque de se rappeler à votre bon souvenir. À droite toute : l’avenue Sartiaux ramène au village.


9 kilomètres bouclés. Attention, ça va zigzaguer : à gauche, rue des Chênes. Dix kilomètres… à droite rue de l'Église, à droite rue Julien Gérard, à gauche rue des Honnelles, encore à gauche rue Sainte-Cécile, puis rue du Moulin, à droite rue Nacfer puis rue des Vivroeulx (en sens inverse du départ), rue Jean Volders... un dernier virage à gauche, rue César Depaepe… Allez, encore un effort, encore une bosse (forcément) et l’arrivée est franchie, sur la place du Jeu de Balle. Pronostic : comptez quinze secondes au kilomètre de plus que pour les foulées des Sartis qui clôturaient le challenge 2019.


Et bonne course !

341 vues

© 2017 Challenge BHP

Webmaster : Michael Pierard