• Daniel Charneux

Le jogging d’Autreppe comme si vous y étiez


L’existence d’Autreppe est référencée pour la première fois en 965 sous la forme « Altrepia » qui désigne une habitation sur le ruisseau aux « hautes rives ». Le petit cours d’eau qui, venant de Gussignies, se jette dans la Honnelles à la sortie du village, non loin de l’ancienne gare, y a creusé, en effet, une vallée profonde, d’où la fameuse « côte d’Autreppe », quatrième catégorie au tour de France 1970.

Le village n’a pas produit à ce jour de course à pied classique. Durant quelques années, il a hébergé le jogging de la Saint-Hubert (début novembre), expatrié de son lieu natal (Onnezies). Puis, les « Bosses des Fraudeurs », organisées dans le cadre de la ducasse (le dernier week-end de juillet), ont connu trois éditions, de 2014 à 2016.

Souhaitons donc longue vie à ce jogging organisé en partenariat avec l’administration communale, qui en est à sa deuxième édition et entre cette année dans le challenge BHP.

En 1977, suite aux fusions de communes, Autreppe fut réuni à l’entité « Honnelles » regroupant dix villages du Haut-Pays. Comme les « grosses » communes (Angre, Roisin, Montignies) se disputaient le siège administratif, il fut décidé par compromis qu’Autreppe, étant donné sa position centrale, hériterait de la maison communale de Honnelles. C’était, jusque-là, un bâtiment partagé entre commune d’Autreppe et habitation de l’instituteur. Mon père, Jacques Charneux, co-fondateur du challenge du Haut-Pays, l’occupa ainsi (et moi par la même occasion) de 1959 à 1976. Le départ de la course sera donné littéralement « dans mon jardin ».

Le peloton libéré monte d’abord vers Onnezies. À la chapelle St Pierre, bifurquez sur la droite, au km 2, dans un chemin de terre (parfois boueux) qui mène à l’entrée d’Onnezies. Là, prenez à droite la route qui mène à la chaussée Brunehault. Au bout, virez à gauche. Ça descend bien jusqu’à l’ancienne gare d’Audregnies où vous bifurquez à gauche sur le RAVeL. Bientôt, vous atteignez le km 4.

4 km 600 : prenez de nouveau à gauche dans un chemin de terre presque toujours boueux, vers l’ancien abreuvoir d’Onnezies. À l’abreuvoir peu après le km 5, entrez à droite dans le village d’Onnezies dont les habitants sont surnommés « les Leûs ». Les Loups ? Ou tout simplement les Leleux (un patronyme rendu célèbre par un accordéonniste local) ?

Au Km 6, à la sortie du village, empruntez vers la droite les pavés de la chasse de la Motte. Au bout, virez à gauche dans un chemin agricole qui mène au bois. Vous y entrez peu avant le km 7. Vous y attend une belle ligne droite en faux plat montant d'un peu plus d’un km. Au bout, le lieu-dit « à l’grande avierge ». Le chemin devient sinueux, potentiellement boueux et mène, à la sortie du bois, au lieu-dit « à l’petite avierge ». « L’avierge », c’est bien sûr « la Vierge ». Dans chacun de ces lieux, un arbre abrite en effet une statue de Marie.

Sortez du bois au km 9, entrez dans la rue Renault Moulin, passez devant l’église et virez une dernière fois à gauche. L’arrivée est jugée devant la désormais ancienne école d’Autreppe. Un peu moins de dix kilomètres.

Pour l’épreuve courte, c’est très simple : au km 2, continuez tout droit vers Onnezies. À l’entrée du village, prenez à gauche la chasse de la Motte et rejoignez le km 6 de l’épreuve longue.

Un vrai beau parcours digne de notre challenge. Pas le plus dur, mais l’un des plus champêtres.

Bon amusement !


© 2017 Challenge BHP

Webmaster : Michael Pierard