• Daniel Charneux

Le jogging des Feuilles mortes comme si vous y étiez !


Montignies-sur-Roc, la « perle du Haut-Pays », s'enorgueillit à juste titre de sa récente accession à la prestigieuse liste des « plus beaux villages de Wallonie ».

Il abrite, dans l'enceinte de son parc, le beau château classique que le baron de la Motte Baraffe faisait autrefois visiter lui-même et qui est redevenu demeure privée. Le 22 janvier 1984, le parc du château abrita le championnat du Hainaut de cross-country organisé par Dour Sports. Un an plus tôt, le 22 janvier 1983, s'était tenu le « jogging des Cyclos ». J'avais remporté ce premier jogging montagnard devant Chaude Deroux, Bruno Cougneau et 42 autres précurseurs. Les Cyclos, un groupe formé par d'anciens membres du club de jeunes « l'Atlantide » autour d'Alphonse Ladrière et Pierre Jenart, organisèrent de nombreux événements. Certains « Atlantes » sont encore partie prenante de l'actuelle épreuve, devenue « jogging des feuilles mortes » car organisée en automne depuis sa première édition, le 21 octobre 1984.

Trente-quatrième cette année ! Une « classique » ? Oui et non, car le parcours fut maintes fois modifié, encore récemment. En 2014 et 2015, par exemple, il empruntait le parc du château, aussi traversé par le « trail des Jonquilles ». En 2016, en revanche, le parc fermé obligeait à démarrer en faisant son tour par l'extérieur, vers Wihéries et le cimetière de Montignies.

Malgré plusieurs messages d'Eric Morelle à l'organisateur, impossible de savoir si l'édition 2017 parcourra ou non le parc du château. Ce sera la surprise..

Dans tous les cas, les dossards sont distribués au centre sportif de la Roquette et le départ donné sur la place. Que l'on boucle d'abord le parc du château par l'intérieur ou par l'extérieur, on repasse ensuite sur la place, on descend vers la Roquette. Devant nous, la maison de Paul Crapez qui fut champion de Belgique de poursuite cycliste au tournant des années 70. On vire à gauche sur la chaussée Brunehault puis, à hauteur de la déchetterie, à droite, un chemin de terre conduisant à la route Autreppe-Onnezies que l'on rejoint peu avant la chapelle Saint-Pierre. On vire à nouveau à droite vers le village d'Onnezies que l'on traverse via la rue Général Cochez, la place puis la rue des Juifs. À ce moment, le circuit est plutôt roulant.

On plonge vers Angre. À hauteur de l'ancienne gare d'Angre-Onnezies, on emprunte, à droite, le RAVeL qui court sur l'ancienne assise du chemin de fer Dour-Bavai. 1500 m de faux plat descendant jusqu'à gare d'Audregnies. Là, à droite, de nouveau sur la chaussée Brunehault, un méchant faux plat montant, puis à gauche un chemin agricole (rue du Coron) en forte descente vers la Honnelles franchie sur un beau petit pont monolithique.

Après le pont, on emprunte à gauche la ruelle Galant Homme (attention, j'ai vu des coureurs se tromper à cet endroit ; il s'agit bien de prendre à GAUCHE) : la montée est très rude. On traverse la route pour prendre, en face, les pavés de la rue de Wihéries. Au débouché, à droite la drève du Château qui ramène à la grand-place.

À nouveau un tour du parc ? Peut-être... Mystère... Pour en savoir plus, tentez de joindre l'organisateur !


© 2017 Challenge BHP

Webmaster : Michael Pierard