• BHP

Step and Run : coup d'essai, coup de maître !


L'expression « dans le vent » a bien vieilli ! Elle apparaît vers 1964 (certains se souviendront que les Beatles étaient « quatre garçons dans le vent ») et se dit « d'une personne, d'une idée ou de mœurs qui s'inscrivent dans l'air du temps, en phase avec l'époque dans lesquelles elles évoluent, qui sont adaptées aux tendances actuelles. » Peut-être pourrions-nous la récupérer pour évoquer le premier jogging organisé par le groupe « Step and Run » ce dimanche à Fayt. Car, pour une première, plus de trois cents coureurs et marcheurs durent affronter, notamment sur les beaux pavés qui relient Wihéries au bois de Rampemont, un vent peut-être pas « à décorner les bœufs », mais à tout le moins une « jolie brise ». Mais aussi car cette épreuve pourrait vite devenir, pour employer une expression plus récente, « un must ».

Quelle belle course, en effet ! Nous l'avions déjà remarqué lors de la reconnaissance : un parcours moins vallonné que celui de nombreuses autres « belles du Haut-Pays », mais tout de même rendu exigeant par la variété des revêtements (asphalte, béton, trottoirs, chemins de terre, sentiers, pavés...) ; guère de monotonie, de beaux paysages, des chemins inédits, des allures de balade touristique... Ajoutez à cela un fléchage parfait, des signaleurs efficaces, un souci visible de la sécurité des participants (notamment lors du bref passage sur la route Dour-Bavai, de la traversée de l'avenue du Haut-Pays ou de l'étroite passerelle sur le ruisseau de Fayt) ; deux ravitaillements sur un dix kilomètres !

Cerise sur le gâteau, une remise des prix souriante et généreuse, jonquille en prime ! Bref, coup de chapeau (les commentaires sur Facebook ne laissent aucun doute) à Éric Morelle, Olivier Motte et toute leur équipe de bénévoles ! Un résultat pareil est le fruit d'un long travail, et le succès mérité pour une épreuve disputée un dimanche de long congé pour cause de fête nationale.

Côté sportif, si ce dimanche Christopher Froome enfilait son quatrième succès sur le tour de France sans remporter la moindre étape, ce ne devrait pas être le cas de Nicolas Mulpas qui, bien que ne portant pas encore le maillot jaune, ajouta une coupe à sa collection, devançant de plus d'une minute d'autres habitués aux podiums, Ludovic Monjet et Christophe Durin. 

Chez les dames, notre futur médecin volant Abeline Kapuczinski l'emportait sans surprise devant Nathalie Bogaert et Élodie Osyra, l'actuelle leader du challenge.

Dans l'épreuve courte, place aux espoirs Timoté Colqhoun et Dylan Caron sur les plus hautes marches d'un podium complété par Thomas Mégret ; côté féminin, l'excellente athlète de Dour Sports Lucile Doison (16 ans, 10'52 sur 3000 m...) reléguait à plus de deux minutes Florine Arlon et Deborah Honorez, les deux premières actuelles du challenge. Rendez-vous dans quatre semaines, le dimanche 20 août, pour le jogging des Stériles à Wihéries. D'ici-là... préparez-vous bien ! 


© 2017 Challenge BHP

Webmaster : Michael Pierard