• Daniel Charneux

Le jogging des Leûs comme si vous y étiez


La tradition d'un jogging organisé à Onnezies remonte à un peu moins de trente ans. Je me rappelle avoir remporté la première édition, le 4 novembre 1989, devant mon ami Pierre Louvrier. J'avais bouclé la distance (un peu moins de 10 km) en 33'51. Pour me débarrasser de Pierre, j'avais attaqué au km 9 car je craignais son sprint.

Le parcours fut plusieurs fois modifié mais rapidement intégré parmi les épreuves du challenge des Hauts-Pays, dont c'était traditionnellement la course de clôture. Puis, voici quelques années, l'organisation disparut avant de renaître, en 2015, sous le nom de « jogging des Leûs ».

Pourquoi les Leûs ? Le mot désigne, en picard, l'animal associé au petit chaperon rouge dans le conte de Perrault, mais aussi, localement, les habitants d'Onnezies. La métaphore est aussi mystérieuse que l'animal ombrageux qui rôdait autrefois dans l’ombre autour des villages. Or, on disait hier : "Tu passes à Onnezies, tu n’as vu personne et tout le monde t’a vu !" Une autre explication évoque un accordéoniste d'Onnezies, appelé Leleux, qui, chaque dimanche, réunissait les jeunes et moins jeunes du village pour animer les quartiers. Il poussait souvent une pointe vers Autreppe à travers bois. Et ça faisait du bruit dans ce petit bourg voisin. Aussi, face à une telle animation, les gens d’Autreppe s’écriaient : "V’là les Leleux d’Onnezies !"

Trêve de tentatives étymologiques, venons-en au parcours du jogging.

Comme Onnezies ne dispose pas d'une salle digne de ce nom (alors qu'autrefois, Autreppe possédait un salon, Angre deux et Montignies trois !), inscriptions, départ, arrivée et remise des prix ont pour cadre le centre sportif La Roquette, 6, rue de la Roquette à Montignies-sur-Roc.

Le départ est montant, comme celui du (provisoirement ?) défunt trail des jonquilles.

Au salon « l'Oiseau bleu », virage à gauche pour la belle descente vers l'ancien moulin à eau mû par la petite Honnelle. Après 1 km, vous la franchirez, à gauche, sur un beau petit pont monolithique pour attaquer la principale difficulté du jour : la côte de 300 mètres qui vous conduit à la chaussée Brunehaut (l'une des sept chaussées gallo-romaines qui, partant de Bavay, ont pris le nom de la reine des Francs exécutée en 613).

Virez à droite et empruntez la chaussée pour une belle portion descendante. Peu avant le km 2, prenez, à gauche, le RAVeL (1600 m en faux plat légèrement montant) jusqu'à l'ancienne gare d'Angre. Toute cette portion suit, en sens inverse, le parcours du jogging des feuilles mortes à Montignies-sur-Roc.

À la gare d'Angre se séparent les deux circuits : le 5 km tourne à gauche pour traverser le village d'Onnezies et rejoindre l'arrivée, tandis que le 10 km bifurque à droite sur à peine 100 m pour obliquer à gauche dans un chemin de terre (800 m où l'on retrouve, en sens inverse, une portion empruntée peu après le départ au jogging du printemps à Angre).

Au bout de ce chemin, prenez à gauche pour un autre chemin de terre emprunté voici peu au relais des jacinthes puis, à mi-course, encore à gauche sur le RAVeL, une belle ligne droite en faux plat descendant qui vous ramène à la gare d'Angre, après 6 km 500 de course. Prenez, à droite, la légère côte qui vous amène à Onnezies. Vous traverserez le village, au 7 km, par la « pied-sente en pleins champs », un sentier de toute beauté qui court entre jardins, bosquets et pâtures (attention tout de même aux chevilles!)

500 mètres plus loin, à gauche, une épingle à cheveux vous amène rue des Jonquilles, que vous suivez jusqu'au bout avant de virer, à droite, dans la rue Général Cochez par laquelle vous quittez le village pour suivre la route d'Autreppe jusqu'à la chapelle Saint-Pierre. Prenez, à gauche, un nouveau chemin de terre qui vous conduit à l'abreuvoir où trône un imposant « leû » végétal.

Empruntez ensuite, à droite, la belle ligne droite en légère descente qui, à travers champs, vous ramène à la chaussée peu après le km 9. Piquez à droite, puis, bientôt, descendez à gauche vers le centre sportif de la Roquette où vous franchirez la ligne d'arrivée.

Bonne course et... attention aux Leûs !

Consulter la fiche de la course


© 2017 Challenge BHP

Webmaster : Michael Pierard